Quand je fais du déni sur mes émotions

par Véronique Kohn
quand-je-fais-du-deni-sur-mes-emotions

Je profite de cette toute fin d’année qui s’est avérée très difficile car comme vous le savez, j’ai traversé des souffrances corporelles inouÏes et chroniques durant 9 mois (le temps d’un accouchement…), et je sais que pour certains d’entre vous, l’année 2020 a également été très compliquée, surtout si vous êtes un tant soit peu empathe, le collectif nous traverse et nous impacte.

Comme le phénix qui renait de ses cendres, je me sens guérie et aguerrie des vieux schémas de fonctionnement que je peux aujourd’hui lâcher. Que ce soit sur le plan professionnel ou relationnel, je dois sérier et privilégier ce qui me correspond, ce qui me met en joie, et mettre à distance ce qui vient augmenter mon stress. Et ce de façon parfois radicale.

Je vous partage ce témoignage car je pense que de manière collective, nous ne pouvons plus fonctionner comme il y a quelques années, il nous faut tous, en tant que groupes humains et sociétés, revoir nos habitudes devenues obsolètes, inadaptées, dysfonctionnelles, les lâcher pour en adopter de nouvelles.

Quand nous passons par une traversée aussi rude, l’essentiel émerge, le superflu apparait comme tel. Je goûte à présent les bienfaits de mon corps qui ne souffre plus, la disparition de la douleur permet de remarquer le silence profond et serein du corps dont je n’avais auparavant pas conscience. Là je porte mon attention sur ce qui me met en joie, et la simplicité juste de recouvrir la santé me suffit.

L’atmosphère du confinement rend difficile toute projection à moyen terme, ce qui m’oblige à trouver en moi l’élan vital d’égayer mon quotidien avec ce qui est disponible, simple et sans fioritures. Forte d’être délestée de ces douleurs digestives, je me baigne dans la mer en combi, je pars en rando pas loin, je fais de la cuisine pour les fêtes, je mange des macarons au chocolat, bref, je saute de joie avec tout ce qui est là dans mon quotidien dès les premières heures du matin !
Et vous en faites-vous autant en ce moment pour prendre soin de vous, même si c’est si morose voir tragique par moments en vous et autour de vous?

Téléphone mobile : 06 11 51 53 64

3 rue Armand Barbès 34170 Castelnau-le-Lez

VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

ABONNEZ-VOUS À MA LISTE

 

Suivez mes prochains évènements.

 

S'inscrire à la Newsletter

Messenger