La relation amoureuse et les technologies de communication

par Véronique Kohn

Vous souvenez-vous des manières de communiquer qu’avaient nos ancêtres?

L’amour courtois et ses pigeons voyageurs pour envoyer des lettres que l’on recevait que longtemps après, puis il y eut le courrier postal, puis le téléphone , puis le minitel, et enfin le portable, l’ipad, l’ordi, avec internet et les réseaux sociaux.

Un autre monde, une autre époque ! l’immédiateté a du bon et du moins bon. 

Nous sommes en une seconde reliés au reste du monde, à nos proches par la visio. 

Ce qui a changé les code de la rencontre, de séduction. La rencontre se fait souvent via les sites, (30% des rencontres), ou les réseaux avec un nouvel ou un ancien ami.

De nombreuses études ont été réalisées par le Pew research Center. Il en ressort que 21% estiment que les nouvelles technologies « rapprochent » le couple, alors que 79% pensent que l’impact est inverse ou en statu quo. 

Je souligne également que 25% estiment que leur « moitié » passent trop de temps sur internet lors des instants dédiés au couple. Pire, cette sur-consommation 2.0 est un sujet de conflit récurrent pour près de 10% d’entre eux. Sans surprise, il est clairement mis en avant que plus le couple est jeune et plus l’impact des nouvelles technologies est profond.

les nouveaux médias, leurs avantages et inconvénients :

Le portable :  La génération Y est née avec un clavier dans les mains, la génération Z ne peut se séparer de son smartphone. En plus de l’explosion des frontières géographiques, les nouvelles technologies ont créé une culture de l’immédiateté : on ne veut plus attendre une réponse à un SMS : on veut savoir dans la minute. Pourquoi ? Parce qu’on est habitué à tout trouver, partout, tout le temps, dans (presque) toutes les circonstances depuis l’explosion d’internet. L’avantage c’est que l’on se retrouve facilement à des rendez-vous par exemple, grâce  au téléphone sans fil, mais qu’au final les textos créent une pratique de communication  non verbale, et ce, à coup de smileys et de phrases sommaires. Les textos permettent de rester connecté à l’autre ; alors nous sommes servis si nous sommes fusionnels surtout s’il répond rapidement à nos textos.

Mais si ce n’est pas le cas,  comme nous pouvons lire s’il l’a reçu ou pas, on devient suspendu à ses lèvres. Vais-je être l’objet de son attention ou pas? Celà me fait penser au bébé qui cherche le regard de sa mère, j’existe si je suis vu par elle. A l’époque des longs courriers, l’attente était différée, pendant ce temps, on pensait à autre chose, cette histoire de réponses aux textos augmente notre dépendance affective et nos failles narcissiques.

Quant aux Smileys pour évoquer nos humeurs, ou rendre diplomatique notre réponse.

Par exemple pour  la colère, est-ce   mieux de dire en face notre mécontentement ou d’envoyer un Smiley fâché? A force de parler par l’intermédiaire de Smileys, nos émotions sont lissées, on croit prendre moins de risques, pas sûr.

Et l’interprétation est hasardeuse, celui qui reçoit le Smiley avec un texto ne sait jamais trop ce qui se trame. 

Un artéfact de l’utilisation de l’I phone en couple est que certains assis côte à côt sur le canapé vont préférer se textoter plutôt que de se parler. Un rituel? 

Et le  phubbing?

Ex :ces coupures de com quand vous êtes au restaurant, ou en face à face en pleine conversation et que tout à coup il prend son tél portable et se plonge dedans. Cela s’appelle le phubbing, (phone plus snubbing)

Dois je attendre qu’il ait fini et pour combien de temps encore ?  Et cela rend méfiant de plus et s’il écrit à sa nouvelle conquête pendant que je suis juste là devant lui, ? quelle importance ai-je dans sa vie ?

La présence d’une vraie écoute devient perturbée. Nos besoins de considération peu pourvus.

On sait que la communication pour notre nourrisson intérieur passe par le regard, si son regard fuit dans le tél, difficile de ne pas être frustré, énervé.

Situations familières du phubbing :

  • Il/Elle sort son téléphone de sa poche durant un diner ;
  • Il/Elle positionne son portable de manière à pouvoir le voir ;
  • Il/Elle conserve son smartphone dans la main ;
  • En pleine conversation, il/elle se détourne après une sonnerie ou un bip ;
  • Il/Elle jette un regard à son téléphone tout en parlant ;
  • Au premier temps mort dans une conversation, il/elle saisit son portable.

    Les jusqu’aux boutistes iront jusqu’à répondre au tél pendant un rapport sexuel

     36% des Britanniques se disent prêts à répondre à un appel pendant l’amour, et une Européenne sur 5 affirme consulter son portable lors de l’accouplement.

     

Les réseaux sociaux

Le deuxième vecteur de communication amoureuse passe par les réseaux, Facebook, Twitter, Instagram. Le réseautage peut aider à la rencontre, d’un coup vous avez un ex qui réapparait, ou un nouvel ami qui vous drague ! Ou au contraire, vous êtes en rupture et vous vous voyez bloqué, ou vous savez que votre ex est en couple avec une autre, parce que vous ne pouvez vous empêcher d’épier ce qu’il poste. 

Mais la vraie question c’est d’où part l’endroit d’où je fais problème du fait que mon ex soit déjà en couple (vu sur sa page FB),? Aujourd’hui “un être vous manque et tout est dépeuplé” comme disait Lamartine est d’autant plus inévitable à l’heure où on sait tout sur tout.

Et quand vous êtes liké ou que vous chatter avec une femme si vous êtes un homme, votre compagne devient jalouse.. Que faire? Avec les réseaux sociaux, vous avez du mal à avoir un jardin secret, c’est sûr, ce qui vous oblige à vous positionner davantage.

Et pourquoi passer autant de temps à regarder votre fil d’actualité? Les personnes en manque d’estime de soi vont être plus accrocs aux likes et à se montrer pour être vu dit-on.

Les réseaux ont des avantages et des inconvénients, certains réfractaires au nouveau monde ne s’éternisent pas sur les réseaux. D’autres passent un temps fou sur les réseaux, pour :

-combler un vide? 

-procrastiner?

– chercher des gratifications virtuelles?

-parce que votre partenaire est sur FB et que vous voulez en faire autant?

oui, au fond évaluez le temps passé sur les réseaux quand vous êtes en couple

 

 

 

Téléphone mobile : 06 11 51 53 64

3 rue Armand Barbès 34170 Castelnau-le-Lez

VOUS POURRIEZ AIMER AUSSI

ABONNEZ-VOUS À MA LISTE

 

Suivez mes prochains évènements.

 

S'inscrire à la Newsletter

Messenger