Vous êtes en deuil d’une séparation douloureuse?

Vous vous sentez envahi(e) par des souvenirs et des pensées obsessives sur votre ex?

Vous n’avez qu’une envie :  le récupérer et c’est tout à fait normal puisque c’est comme pour un sevrage d’une drogue.

il(elle) nous manque; et ce que l’on croit essentiel pour nous n’est plus là !

D’autant plus si la relation a été « suspendue dans les airs » en cours de vol, relation souvent fusionnelle, passionnelle ou relation longue durée assortie de projets couple.

On sait aujourd’hui qu’au niveau du cerveau ( et cela ne nous  nous arrange pas), que lorsque l’on se sépare d’un objet d’amour à qui l’on tient, on revisite  surtout  les bons souvenirs et on zappe les mauvais, il nous faut faire des efforts pour se remémorer ce qui nous agaçait, nous rendait tendu ou triste ou nous rendait insatisfait.

Certains coachs se sont emparés de cette détresse du manque, du retour au vide qui parfois est insoutenable tant le partenaire ou l’idée que l’on se fait de la relation nous remplit. Et ces coachs vous aident à trouver des stratégies pour obtenir le retour de l’ex.

Je n’ai à redire là dessus, si ce n’est que ce n’est qu’une stratégie pour apaiser l’enfant intérieur en nous, si désemparé parfois en regard aux expériences d’attachement primaires.

Cet enfant intérieur envahit tout notre champ, on n’a plus de distance et on ferait n’importe quoi pour sortir du manque détresse.

 Je vous propose une conférence pour examiner ce qui se trouve à l’origine même de la souffrance, avant la stratégie de gagner le retour de votre ex, qui n’est pas garantie fructueuse, car le seul souci et vous le savez très bien, c’est que dans la relation on est deux et que vous n’avez pas le contrôle sur l’autre quand bien même, astucieusement, vous utilisez des stratégies manipulatoires pour atteindre votre objectif.

Le bonheur n’est pas lié au prince charmant ni à la femme de votre vie, qui, ma foi, n’en était pas un(e) parce que sinon vous en vous seriez rendu compte, il(elle) vous aimerait et serait toujours dans votre vie !

Alors comment résoudre cette souffrance, cette béance du deuil amoureux sans pour autant passer en mode « je ferai tout pour qu’il revienne » ou en mode solo: je vais me reconstruire et rester seul(e) pour bâtir mes fondations et ne plus être dépendant(e).

Date : le dimanche 14 février de 16h à 17h30

Lieu : 80 rue de L’Hortus à Carnon (commune de Mauguio), c’est dans une impasse. 

Et en direct sur ma page Facebook Véronique Kohn de 16h à 17h30

5 euros pour ceux qui viennent en présentiel. Attention je ne peux prendre que 8 à 10 personnes à cause du couvre feu. Je peux vous faire des attestations si besoin est. Pas d’arrhes de 100 euros, ce n’est pas un atelier !

 

 

 

 

 

 


Informations pratiques

- Lieu -
Chez mon ami !
80 rue de L'hortus
34154 Carnon
France

- Dates & Horaires -
Date(s) - 14/02/2021
16 h 00 - 17 h 30

- Tarif (par personne) -
€0,00

– Contact –
Pour tout renseignement complémentaire, merci de contacter Véronique Kohn au 06.11.51.53.64, ou à l’adresse verovic.kohn@gmail.com



Réservations

Il reste 10 place(s) disponible(s)

Les réservations sont closes pour cet évènement.