Leçon d’humilité

Mes actualités de ces derniers temps :

Je n’ai pas donné de nouvelles depuis un certain temps, parce que je me suis retrouvée totalement débordée par ces soucis de santé, j’avais déjà parlé de cette histoire de côlon irritable et ma vie en peu de temps est devenue un cauchemar.

Des douleurs incroyables, des paniques, de l’anxiété, malgré toutes les techniques habituelles pour réduire mon stress ne fonctionnant plus.
C’est vraiment ce que l’on nomme une épreuve. En tous les cas, c’est comme cela que je vis cette période de ma vie.

J’ai pensé qu’à la sortie du confinement, ça allait s’arranger, et bien non, ça continue, et je me retrouve dans des douleurs chroniques. 

J’ai même dû arrêter mon activité professionnelle que j’aime tant par ailleurs.
J’ai utilisé ce temps pour consulter tout ce qui se trouve à ma portée pour me guérir, j’ai repris un travail conséquent sur moi pour comprendre les messages de mon corps.

 

Et ça continue, et ça continue. Je me sens totalement faible et vulnérable car j’ai perdu dans la bataille 5kgs.

J’ai toujours joué la carte de l’authenticité avec mon public, et je vais continuer dans ce sens là aujourd’hui. C’est pour cela que je vous livre tout cela sans masque.

Parce que je ne suis pas la seule à qui la maladie ou une autre épreuve arrive brutalement.
Parce que cela me met en lien avec mon côté humain et le vôtre, avec une forme d’humilité que je comprenais surtout conceptuellement mais dans l’expérience, c’est encore différent.

Comme quoi : être pris par l’anxiété ou la dépression liée à des problèmes digestifs peut même arriver aux psys…
Mon généraliste m’a fait cette réflexion quand j’évoquais que tout de même j’étais psy et que je donnais des cours sur le stress :

« Vous êtes humaine, voilà tout ».

Je reprends mon activité doucement, avec plus d’empathie et de douceur dans mon cœur, car je sens une transformation liée à ce que je traverse.