Catégorie : Articles de presse

Interview sur e-sante.fr : « Le burn out amoureux »

Dépression amoureuse : comment s’en sortir ?

Les ruptures amoureuses ne sont pas toujours faciles à vivre. En effet, elles peuvent se révéler très douloureuses pour certains et être une source de déprime. Véronique Kohn, psychologue, nous explique comment sortir d’une dépression amoureuse.

Avoir du mal à dormir, être triste, manger des pots de glaces, du chocolat, pour aller mieux, ou encore pleurer dans son lit, sont des réactions normales à la suite d’une séparation ou d’un divorce, surtout lorsque que l’on était très impliqué dans la relation ou que celle-ci a duré longtemps. Cependant, parfois, ce chagrin d’amour peut cacher un mal bien plus profond, un effondrement intérieur, appelé dépression amoureuse ou burn-out amoureux. Souvent pris à la légère, une dépression amoureuse peut à la fois toucher les adultes et les adolescents. Et pour sortir de cette dépression et remonter la pente, il faut tout d’abord reconnaître ses symptômes et prendre conscience de la situation.

Lire la suite sur femmeactuelle.fr

Cadremploi – Les histoires d’amour au boulot peuvent-elles durer ?


C’est souvent à l’abri des regards qu’une relation de travail se transforme en love story. Entre impératifs professionnels et attentes personnelles, ces amours peuvent-elles durer hors des murs de l’open space ?

Quand Amel1, chef de projet dans une grande administration, rencontre Laurent qui travaille dans la même direction qu’elle, ce n’est pas tout de suite le coup de foudre. « Au début, c’était un collègue comme un autre. Et puis on a travaillé ensemble sur le même projet et on s’est trouvé plein de passions communes », raconte-t-elle.

Un socle de mêmes valeurs
Amel n’est pas la seule à avoir trouvé son compagnon sur son lieu de travail. Selon une récente étude de PageGroup2, cabinet international de recrutement, 26 % des salariés ont déjà envisagé d’avoir une relation amoureuse au travail. Parmi eux, 62 % ont déjà franchi le pas et 38 % vivent même actuellement en couple avec une personne rencontrée au travail.

La proximité, ça compte dans la rencontre mais les valeurs ont aussi leur place. « C’est d’autant plus vrai avec les générations en quête de sens qui choisissent leur travail en fonction de leurs propres valeurs », analyse Christophe Belud, coach en organisation et praticien en approche narrative. Et les valeurs communes partagées sont le socle pour qu’un couple tienne », précise-t-il.

 


Lire la suite


Atlantico – Mais quels sont les couples les plus mis à l’épreuve par une élection (spoiler : ceux que vous croyez) ?

D’après une enquête réalisée en 2012 par l’institut OpinionWay, seulement 34% des Français interrogés seraient gênés d’avoir une relation avec une personne qui aurait des opinions opposées.

Atlantico : Les convictions politiques tiennent-elles une place significative dans une relation amoureuse ?

Véronique Kohn : Significative peut-être pas, ce n’est pas le facteur qui peut générer des raisons suffisantes pour partir. Mais cela importe en ce qui concerne le rapprochement au sein du couple. Entre un adhérent du RN et un socialiste convaincu, il y a d’ores et déjà une forme de jugement ou de retenue. Lorsque les valeurs sont trop écartées, cela joue forcément. Il y a un sentiment de « clan » différent, surtout si ce sont des valeurs fortes, qui importent pour les concernés.

Bien évidemment cela dépend de la politisation de chacun. Ceux pour qui la politique est un sujet parfaitement secondaire éviteront ces problèmes aisément.


Lire la suite


Lithromantiques, ils n’aiment que les romances… à sens unique !

Aimer sans entamer de relation avec la personne aimée est pour beaucoup une expérience douloureuse. Mais chez les lithromantiques, c’est la seule façon possible d’envisager la vie sentimentale. Nous avons rencontré ces personnes chez qui l’amour semble plus beau quand il n’est pas vécu…

“Je l’aimais mais ne m’imaginais pas dans ses bras”

Juliette n’a jamais réellement été en couple. La jeune trentenaire est pourtant selon ses propres critères déjà tombée amoureuse, et ce souvent dans le cadre du travail. “J’ai travaillé dans trois boîtes différentes depuis le début de ma vie professionnelle, et à chaque fois j’ai eu une attirance romantique pour un collègue ou un supérieur”.

Mais rien qui ne débouche sur une relation amoureuse ni même une aventure sexuelle. Et pour cause, Juliette, qui ne souhaitait pas de concrétisation, ne s’est jamais déclarée auprès de ces hommes. “Le simple fait de penser à eux, de ressentir en leur présence de fortes émotions me suffisait. Ils m’obsédaient parfois et je guettais le moindre de leurs faits et gestes, mais je n’ai jamais imaginé finir dans leurs bras ni me balader main dans la main avec eux !”. Et tout cela n’avait rien à voir avec la peur de mêler vie sentimentale et vie professionnelle, assure-t-elle.


Lire la suite


PODCAST – Olivier Delacroix : Amour hors norme : s’aimer malgré la différence

Olivier Delacroix pose un regard différent sur les sujets de société en donnant la parole aux auditeurs. L’émission se nourrit de leurs expériences et réflexions. Qu’elles soient agréables ou difficiles, drôles ou émouvantes. Ils en ont tiré des leçons et les partagent avec nous.

Retrouvez le podcast ici

Figaro Madame – « Fantasmer sur un autre ne veut pas dire qu’il y a un problème dans le couple »

Quand le désir pour un autre homme tourne à l’obsession, le couple est-il en péril ? L’éclairage de Véronique Kohn, psychothérapeute spécialiste des relations amoureuses.
En couple depuis de longues années, certaines femmes se sentent tomber amoureuses d’un autre. Rencontré au bureau, dans la rue, dans un bar. Un regard, un compliment, quelques paroles, et elles ont l’impression que tout ce qu’elles ont construit avec leur conjoint s’écroule. Elles désirent un autre. L’interdit se dresse alors devant elles, le fantasme aussi, parfois. Mais que dit ce fantasme d’elles ? Le seul moyen de s’en délivrer est-il d’y succomber, comme le suggère Oscar Wilde ? Nous avons demandé à Véronique Kohn, psychologue, psychothérapeute, auteure de Quel(s) amoureux êtes-vous ? Les 5 profils psychologiques pour aimer et être aimé (1).
 

Lefigaro.fr/madame.- Qu’est-ce qu’il se passe quand on fantasme sur quelqu’un ?
Véronique Kohn.- Quand on fantasme, on projette un idéal sur un objet de désir, donc un autre homme ou femme. Il ne s’agit pas uniquement de désir sexuel mais d’un désir au sens plus large où l’envie sexuelle est mélangée à une projection sentimentale et à une idéalisation de l’autre. Le fantasme devient alors une relation imaginaire qui donne très envie car elle est idéalisée.

Faut-il y voir le signe que le couple bat de l’aile ?
Non, pas forcément. Le désir est naturel, c’est la libido qui s’exprime. Cela veut dire que l’on est en bonne santé. Cela devient un problème quand on se dit que ce n’est pas normal et que l’on veut rester dans un rôle d’épouse modèle sans désir pour un autre que son conjoint. Plus cet interdit est fort, plus le fantasme devient obsessionnel.

 


Lire la suite


Abonnez-vous à ma liste
Véronique Kohn

Suivez mes prochains évènements.

Merci pour votre abonnement.

Quelque chose s’est mal passé.