Catégorie : Articles

Le célibat

 

 

Il fut un temps où il n’était pas très convenable de rester célibataire, les femmes étaient taxées de « vielle fille » , il y a même la fête « des Catherinettes » qui témoignent de cette époque révolue.

Aujourd’hui, beaucoup d’entre nous passent par une période plus ou moins longue de célibat, entre deux couples, ou avant de se mettre en ménage, et il n’est pas question de regarder cela d’un mauvais œil, c’est devenu la norme. Le mariage est devenu le point culminant plutôt que la pierre angulaire selon les chercheurs du projet Knot Yet, une décision qui se prend sérieusement après avoir suffisamment batifolé en période de célibat .

Comme si le célibat était propice à de la légereté alors que le mariage ou concubinage était vu comme un acte sérieux, d’engagement et donc un passage du droit aux obligations, un renoncement aux désirs individuels comme l’infidélité en témoigne et ses conséquences de trahison.

Mais est-ce si vrai que le célibat est léger et le mariage sérieux ?

A vrai dire, les célibataires veulent se mettre en couple et les couples veulent redevenir célibataires bien souvent.

Etes-vous un célibataire refroidi par la relation avec des petites manies et vous vous sentez vite intrusé ou encombré ou faites-vous partie des célibataires actifs sur le marché de la rencontre ?

Vu l’augmentation des sites de rencontre en tout genre, les célibataires sont à la fête. Que font-ils ? Un véritable business. Pour rencontrer et faire couple, pour consommer et combler le manque affectif ?

Les femmes célibataires sont aussi appelées « les célibattantes » de nos jours.

Le célibat des hommes est plus conventionnel, plus admis, et d’après ce que l’on entend, on dit d’eux qu’ils trouvent vite une remplaçante, n’appréciant pas la grande solitude.

Qu’en est-il du célibat et de la solitude ? Le célibat après rupture pose la question d’une expérience salutaire pour traverser la solitude existentielle. Elle peut être vécue comme source de vide angoissant avec la ribambelle des addictions pour y échapper.

D’ailleurs il existe une injonction massive pour ces temps de célibat à se reconstruire en face à face avec soi, on voit beaucoup de posts sur les réseaux sociaux concernant l’amour de soi mode d’emploi.

Alors vive le célibat ou au contraire est-ce un symptôme de la faillite du couple traditionnel ?

Vive le célibat :

Vive le célibat crient certains, on vit à son rythme, on n’a pas à s’asphyxier avec les tensions de la relation amoureuse, ouf quel soulagement !, on sort avec qui on veut et pas de compte à rendre. Ok, je vis seul mais mieux vaut être seul que mal accompagné..comme dit le dicton.

Vive le célibat, un temps de respiration, plus jamais de souffrance occasionnée par un état amoureux stupide qui m’a mis en dépendance, restons vigilant et laissons aux autres les passions et son lot de souffrance.

A bas le célibat :

Le célibat, tout sauf ça ! C’est un choix par défaut, on a tous envie d’être en bonne compagnie non? Un vrai compagnon de route pour nous soutenir en temps difficile ! Il n’y a que ça de vrai, mais il faut s’engager et faire des compromis, alors pourquoi rester célibataire et individualiste, le plus beau geste est l’acte de don de soi vers un autre que soi. Les sacrifices sont de l’ordre de la maturité, soit on s’engage et on accepte les limites qui prennent le chemin d’une vie organisée, soit on persiste comme un adolescent.

Et entre les deux? Mon coeur balance :

Est-ce possible d’envisager un entre deux? Entre un célibat individualiste et un engagement qui restreint trop et bride la vice à nos désirs? Un célibat en couple est-ce possible? Telle est la question pour trouver un nuancé au lieu de partir dans les extrêmes..

Je viens de trouver ce texte de Christiane Singer qui souligne la même idée  de cet entre deux à créer, très beau texte je vous le partage

«Souvent la peur de l’engagement nous coûte cher et nous laisse errer libre certes, mais vide. Entre cette liberté si désirable et la relation vivante que notre nature appelle ardemment, le déchirement semble fatal. Je ne l’ai pas. Pourquoi notre rêve d’autonomie ne respirerait-il pas au coeur même de nos plus profonds engagements? Pourquoi dans un respect mutuel de nos rythmes et de nos lentes métamorphoses, ne tenterions-nous pas une loyauté nouvelle? Le mariage – et les alliances vieilles comme le monde – familles et communauté – qui volent en éclats aujourd’hui attendent d’être réinventées, modulées de neuf. Car en-deçà du bruit et de la fureur, l’histoire de notre humanité n’est qu’un lumineux tissu de solidarités secrètes.»

Christiane Singer

 

Véronique Kohn le 17 janvier 2019

 

 

 

 

 

 

 

 

Faut-il avouer ses infidélités?

Conférence Faut-il avouer ses infidélités?

Ah l’infidélité, ce sujet qui fait couler tant d’encre !

L’infidélité est un sujet de société, car même si on peut divorcer, l’infidélité est toujours d’actualité. C’est une des causes principales du divorce.

Quand je te choisis alors que j’ai déjà eu le temps d’explorer plein de partenaires amoureux et que j’exclus tous les autres, c’est qu’alors je vais me focuser sur toi. Il en découle une ambition romantique immense, tu deviens tout pour moi, tu dois être mon mari, mon amant, mon confident, mon amour, mon ami, celui qui va m’aider, me faire devenir la meilleur version de moi même, et si tu vas ailleurs c’est que tu n’es pas tout pour moi. (suite…)

Les 9 Lois de l’Érotisme

Les 9 Lois de l'ErotismeL’érotisme, un vaste sujet, non?

L’érotisme est un art dit-on, éloigné de la sphère purement génitale et sexuelle, nous abordons ici un sujet familier dans le domaine de l’art mais peu traité dans le cadre du couple, si ce n’est comme une ambiance à créer, sans avoir pris le temps de s’attarder sur la conceptualisation du phénomène érotique.  (suite…)

Les bienfaits de l’exclusivité en amour

 La fidélité est avant tout une question d'amourLa fidélité en Amour

«L’amour et la fidélité, jointes ensemble, engendrent toujours la privauté et la confiance.»
Saint François de Sales, l’introduction à la vie dévote (1609).

Le contrat de mariage traditionnel loue les bienfaits de la fidélité en amour. La fidélité est-elle une vertu ? Est-ce un choix moral ou un choix personnel pour ne pas avoir à souffrir de jalousie ?

Si choisir la fidélité est tant plébiscité par la plupart de nos contemporains, et ce dans cette nouvelle ère de zapping sentimental, c’est que cela répond certainement à une nécessité. Au-delà de la norme, au delà de la morale judéo- chrétienne, qu’est-ce qui motive ces jeunes couples à opter pour la fidélité en amour ? La mode penche plus du côté de la liberté que des valeurs conservatrices, alors est-ce un côté réac ? (suite…)

Féminin frustré et masculin castré

Féminin frustré vs Masculin castré

La relation entre un féminin frustré et un masculin castré apparaît dans la dynamique relationnelle homme/femme et notamment dans certains milieux.

Les valeurs du féminin dans notre société moderne sont à la hausse. Elles se véhiculent depuis une trentaine d’années en occident, elles apaisent l’héritage d’une domination masculine patriarcale. Les mouvements féministes ont leur place, et c’est une chance que cela puisse exister.

Ce sont tout bonnement les excès en tout genre qui inscrivent une continuation de la guerre des sexes au lieu de l’arrêter. (suite…)

Les work couples

Les couples qui travaillent ensemble

On entend parfois dire qu’associer vie intime et vie professionnelle dans un couple est prise de risque, voire une hérésie, à passer tout leur temps ensemble, à mélanger la vie personnelle et la vie professionnelle, il y aurait là un danger, celui de mettre en péril, de déséquilibrer ou de désinvestir la relation. (suite…)

Faire vivre le désir dans le couple

hqdefault

Le thème est séduisant parce que l’idée est belle, si je m’inscris officiellement dans mon esprit « en couple » alors j’ai très envie de faire durer ce couple et donc de permettre au désir de ne pas se refroidir. Il est d’ailleurs fort possible qu’au moment où je passe d’une simple relation à un couple officiel, les problèmes commencent, puisque la rêverie romantique amorce un principe de continuité d’un état amoureux, d’un désir sexuel et émotionnel. (suite…)

Oser la rencontre : les stratégies de séduction

séduction-timide

Oui, il faut oser la rencontre et ce des deux côtés, autant pour l’homme que pour la femme.
Si on pense à la rencontre amoureuse, on imagine facilement l’homme en capacité d’oser, comme si sa partition était toute prête. (suite…)

L’alpha

Un autre profil amoureux que je souhaite présenter : l’alpha ou encore le contrôlant ou le dominant en amour.

alpha

Chaque profil amoureux définit des traits particulier, vous pouvez très bien vous reconnaître dans plusieurs profils à la fois, même si vous avez des traits dominants dans l’un des 5 profils amoureux.

J’ai déjà présenté celui des altruistes, de ceux qui aiment trop, des clivés, des scindés sexe/coeur, et des frileux : les évitants émotionnels.

L’alpha est le quatrième des cinq profils qui a ses particularités, avec ses avantages et ses inconvénients. (suite…)

Abonnez-vous à ma liste
Véronique Kohn

Suivez mes prochains évènements.

Merci pour votre abonnement.

Quelque chose s’est mal passé.