Gérer le vide et la solitude

Parfois nous sommes envahis par une sensation de vide insoutenable que nous fuyons en nous rendant hyperactifs, en vivant des émotions et des sensations fortes, ce qui nous amène souvent à avoir le gout de l’intensité et de la stimulation mais qui éprouve notre système nerveux. Nous pouvons devenir addicts à l’intensité en conséquence de ce peu de tolérance du vide existentiel.

Et au bout d’un temps, le vide revient, et l’angoisse du vide avec.

Comment apprivoiser ce sentiment du vide panique ?

Comment passer de la solitude détresse à une solitude pleine?

Les séances sur ce sujet permettent d’intégrer le vide comme une expérience contenue ou l’individu peut le traverser sans s’y perdre ou s’y effrayer et ainsi tolérer les instants de vide détresse de plus en plus. Puis découvrir et savourer un « vide tranquille ».